edition2015

Mundubicyclette

mundubicyclette

En 2004, Alice et Andoni décident d’enfourcher leurs bicyclettes et de tout quitter, entamant un voyage plein d’incertitudes. Finalement, ils pédaleront 7 années, parcourront 5 continents et une cinquantaine de pays. Pendant cette aventure, leurs enfants verront le jour, Maia nait en Belgique en 2007 et Unai en Bolivie, en 2011. Le film «La Terre à bicyclette» vous invite à partager cette odyssée, à goûter à la poésie du voyage et à la magie des rencontres, à découvrir des images merveilleuses, reflets de la beauté du monde qui nous entoure. Une aventure profondément humaine dont on ne peut ressortir qu’éblouis! Site : Mundubicyclette


Etienne Hoarau

hoarau

Atteint du syndrome de Little (handicap des jambes), Étienne Hoarau n'a pas toujours eu la mobilité de l'aventurier qu'il est devenu. Souvent immobilisé durant sa jeunesse pour raison d'hospitalisations, il a choisi, contre toutes attentes, de partir parcourir le monde, principalement à vélo. À travers un récit ponctué de rencontres, il nous invite à traverser les Amériques Sud et Nord à vélo (Chili, Bolivie, Pérou et côte Ouest des USA : 7 000 km en 7 mois), puis à prendre le Transsibérien en période hivernale et en béquilles. Des voyages qui résonnent comme autant de quêtes de l'autre, comme autant de quêtes de soi.
Site : Étienne Hoarau


Nicolas Ternisien

ternisien

2 ans et demi de voyage entre le Japon et la France. L’épopée a débuté le 29 avril 2009 et s’est terminée le 7 décembre 2011. Des forêts de Bornéo aux plaines désertiques du Kurdistan irakien, de la réputée dangereuse île de Mindanao au bourbier de Sulawesi, des zones reculées d’Asie du sud-est aux cols himalayens, il a sillonné l’Eurasie au guidon de Jitensha, le nom qu’il a donné à son vélo.
Site : Nicolas Ternisien


La revanche des Cigales

maud

Maud a 26 ans en juin 2011 quand elle enfourche sa bicyclette depuis Bruxelles, des ailes de cigales qui la démangent sérieusement et une terrible envie d'explorer cette planète et les Êtres qui la peuplent pour saisir comment ce monde tourne... ou plutôt ne tourne pas bien rond ! Elle vous contera donc l'histoire d'un rêve un peu cinglé : relier la Terre de pluie (plus connue sous le nom de « Belgique ») à la Terre de feu (nichée à l'extrême sud de l'Amérique du sud), à coups de pédales et de maniement de voile, en solo et au féminin ! L'histoire d'un défi : prendre la juste revanche des cigales dans un monde écrasé par la dictature des fourmis. Deux années de périple de Bruxelles à Ushuaïa, sur la trace des « espaces de possibles et de résistances », 13 802 kilomètres à bicyclette et 3 500 miles marins à la voile jusqu'au « bout du monde », auront nourri cette réflexion cigalesque sur notre « vivre ensemble » sur la planète. Bien plus que le récit d'un voyage, c'est une stridulation du coeur qui appelle à poétiser nos vies et à réenchanter le monde. Site : La revanche d'une Cigale